BP achète les mots-clés « marée noire »

Le site de BP communique sur la marée noireLe site de BP communique sur la marée noireSur les trois moteurs de recherche principaux Google, Yahoo! et Bing, plusieurs termes ont été achetés par la compagnie pétrolière BP. Parmi eux, on y trouve, en anglais « marée noire », « marée noire du golfe du Mexique » et d’autres expressions équivalentes ou liées. Lors d’une recherche sur ces termes, on trouve ainsi en haut de page des résultats sponsorisés menant vers les sites de BP. Chaque lien est accompagné du message « pour en savoir plus sur l’action de BP ».

Car là est bien le but de la compagnie pétrolière qui a confirmé ces achats. En cliquant sur ce lien, l’internaute est dirigé vers le site de BP où la société britannique explique les mesures qu’il prend pour combattre la pire marée noire des États-Unis. « Nous avons acheté des termes de recherche sur des moteurs comme Google pour faciliter les recherches des gens qui veulent en savoir plus sur les efforts que nous entreprenons dans le golfe et pour les renvoyer plus facilement vers les liens qui ont trait aux dépôts de plainte, aux informations sur les plages souillées par le pétrole et aux appels aux volontaires », a expliqué sur ABC un porte-parole du pétrolier.

Ce n’est pas la première fois que BP communique sur la marée noire aux États-Unis. Depuis le début de la crise, l’entreprise avait notamment acheté des pages entières de publicité dans de grands quotidiens américains promettant « nous en viendrons à bout ».