Bing indexera une partie de la BNF

Le moteur de recherche de Microsoft vient de signer un accord avec la Bibliothèque nationale de France pour l’indexation de certains ouvrages libre de droits et numérisés sur Gallica.

Google, qui a longtemps cherché à être le partenaire de la BNF, mais qui a toujours rencontré une certaine réticence française (cf. « Nicolas Sarkozy ne veut pas offrir la BNF à Google ») est donc pris de court par son concurrent.

Concrètement, l’accord permettra aux Internautes français d’accéder aux contenus (textes et images) libres de droit parmi les quelques 1,2 million de documents de Gallica qui regroupe entre autres, 800 000 journaux et 200 000 livres. Microsoft gagne donc des points sur un terrain important en offrant un message différent de celui de Google. Il ne souhaite pas numériser le savoir, mais simplement aider les entreprises locales à le propager.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • micaub
    Le message que veut faire passer Microsoft est bien plus intelligent que l'image que renvoie Google depuis quelques temps.

    Après, ce n'est pas que sur le terrain de l'éthique que ça se joue, mais aussi sur celui de la qualité de l'indexation. Et Bing, sans démériter pour autant (je l'utilise d'ailleurs en alternance avec Google) a encore un peu de chemin à rattraper cela dit.
    0
  • Xelozone
    La petite routine quotidienne de 99% des internautes ne va pas changer lorsqu'il vont apprendre cet accord. Bing n'est pas près de dépasser Google.
    1
  • shooby
    D'un autre côté qu'est-ce que napoleon a à voir avec cette histoire ? Je sais qu'il veut tout décider à la place des autres "pour notre bien à tous" (un peu comme un certain Steve Jobs) mais bon, il n'a pas a intervenir dans ce genre d'histoire
    0