[MWC] Goldeneye : le casque-écran de Motorola

Outre son Quench, nouveau smartphone sous Android, Motorola présente également un périphérique atypique au Mobile World Congress, puisqu’il s’agit d’un casque-écran.

Nommé Goldeneye, il est composé d’un arceau pour le fixer sur la tête, d’un micro, d’une oreillette et d’un petit écran. Ce dernier vient se loger en face de l’oeil gauche. Motorola précise qu’il doit être placé légèrement en dessous de l’oeil afin de ne pas encombrer le champ de vision. C’est en effet le but de cet appareil : offrir de nombreuses fonctions d’un PDA en laissant libres les mains et les yeux.

Commandes vocales et détecteur de mouvements

Ainsi, l’engin se commande à la voix. Quelques mots préliminaires sont nécessaires à calibrer sa voix sur l’appareil. Par la suite, on utilise plusieurs fonctions prédéfinies. L’écran d’accueil affiche plusieurs rubriques dont des dossiers photo, vidéos ou encore de documents PDF. Afin de lancer l’un d’entre eux, il suffit de prononcer distinctement « My Photos », « My Vidéos » ou encore « PDF Documents ». Une fois dans un dossier, on réitère l’opération pour ouvrir un fichier en prononçant le nom de celui-ci. Toutes ces actions peuvent être effectuées en se déplaçant.

Le Goldeneye est également équipé d’un capteur de mouvement. Lors de notre présentation, Motorola nous l’a fait essayer sur des photos. Activé en prononçant « Control Photo », ce système nous a permis de naviguer dans la photo en bougeant la tête. Enfin, pour sécuriser son casque, Motorola y a inclus un espace réservé et protégé par une reconnaissance oculaire.

Un gadget de luxe

Bien que sympathique, cet objet doit se trouver une utilité. Motorola explique qu’il peut intéresser les corps de métiers nécessitant d’avoir les mains libres, comme un électricien, par exemple. Avec le Goldeneye, il est capable d’avoir toujours en face des yeux les plans du bâtiment sur lequel il travaille.

Reste son prix, 2000 dollars, qui freinera peut-être les professionnels, pour lesquels il est destiné.