Gnuzilla contre le manque de liberté de Firefox et Thunderbird

Fondation Mozilla

Gnuzilla est un projet né pour contrer la tendance à restreindre la liberté des applications Mozilla. Ainsi, un nouveau navigateur et un nouveau client de messagerie, tout deux Open Source, ont vu le jour.

Utilisation de codes propriétaires

L’utilisation de solutions propriétaires à travers les deux logiciels phares de Mozilla n’est pas toujours très bien perçue par la communauté Open Source. Le dépôt des noms des deux marques n’est pas non plus pour réconcilier ces personnes. En effet, Firefox et Thunderbird ont le défaut, selon certains, d’intégrer plusieurs morceaux de codes source d’un logiciel appelé TalkBack (gérant l’envoi de messages en cas d’erreur).

Solution 100 % Open Source

C’est pourquoi un groupe de développeurs, qui a grandi au fil des mois, a décidé de s’opposer à ces méthodes en développant des solutions alternatives à Firefox et Thunderbird, mais cette fois, 100 % Open Source. Le soutien des développeurs de la célèbre distribution Linux Debian n’a pas été sans faire avancer considérablement le projet. Il y a donc quelques semaines que les logiciels IceWeasel (équivalent de Firefox) et IceDove (équivalent de Thunderbird) sont mis à la disposition du public.

Logo Gnuzilla

Tristan Nitot s’explique

Tristan Nitot, le président de Mozilla Europe, précise qu’actuellement les quartiers de Mozilla travaillent en collaboration avec ceux de Google afin de remplacer TalkBack par Airbag, une solution entièrement libre. En ce qui concerne les marques, Nitot explique que la fondation a choisi de les déposer afin de conserver une crédibilité vis-à-vis des noms Firefox et Thunderbird. Grosso modo, il ne souhaite pas voir des versions de leurs logiciels sortir complètement "vérolées". Notons quand même, que le président de Mozilla Europe n’exclut pas la possibilité de signer des contrats avec des personnes souhaitant utiliser les marques Firefox et Thunderbird. Dans ce contrat, le signataire devra s’engager à corriger toutes les failles de sécurité pouvant survenir dans sa ou ses versions.

Debian dit ’au revoir’ à Mozilla

D’ici l’an prochain, les utilisateurs de la distribution Debian ne devront plus s’attendre à voir la famille Mozilla intégrée à celle-ci. Non, la communauté Debian a décidée d’utiliser uniquement les logiciels du projet Gnuzilla. Un choix logique étant donné le soutien que les développeurs de cette distribution apporte au projet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Cest pas en se divisant comme cela que le monde libre simposera face a Microsoft.
    0
  • binouz34
    c'est ce que j'appele des talibans de la ligne de commande Oo
    0
  • wighie
    Pour Debian... c'est un comportement logique ; mais, il aurait été plus "constructif" de travailler au remplacement de TalkBack...
    Par contre, la question du dépôt de marque, je vois pas ou est le problème... et la réponse de Tristan Nitot me paraît tout à fait cohérente.
    0