Un constructeur suédois refuse de payer une taxe sur la copie privée

Dans l’affaire « les majors contre les pirates », il va désormais falloir compter sur un nouvel acteur, qui seront les constructeurs de baladeurs MP3.

Afin de compenser les pertes constatées suite à l’expansion de téléchargements illégaux, les majors, après avoir à peu près tout essayé en vain pour endiguer cette pratique, a décider d’imposer une taxe dite « sur la copie privée » (bah oui, c’est le seul type de copie qui est autorisé en France, mais on va pas se gêner pour vous le taxer, n’est-ce pas ?).

Ces taxes se sont alors appliquées à tout ce qui est considéré comme incitant au piratage : CD/DVD vierges, graveurs, lecteurs MP3, etc...

Ainsi, tous ces médias ont vu leur prix augmenter, sans pour autant que le piratage ne soit réduit considérablement, bien au contraire...
À cause de cette taxe, certains lecteurs MP3 ont vu leur prix gonfler de manière assez considérable (l’iPod était déjà cher, il passe aujourd’hui pour inabordable).

Mais cette taxe, certains la refusent; C’est le cas d’un constructeur de lecteurs MP3 suédois qui a exprimé récemment son refus de s’y soumettre...

Le constructeur de lecteurs MP3 suédois Jens se retrouve en conflit avec la justice après avoir exprimé son refus de payer une taxe sur la copie privée, ce que la loi impose aux constructeurs de lecteurs MP3,

"Ce n’est pas notre problème si l'industrie de la musique n’est pas parvenue à trouver une solution pour sauvegarder ses intérêts", affirme Jens Nylander, directeur de l’entreprise.
Copyswede, un organisme local chargé de percevoir ces taxes sur la copie privée, a perçu près de 85 millions de couronnes (un peu plus de 9 millions d’euros) durant l’année 2004.

Mais Nylander n’approuve pas le fait que des constructeurs soient obligés de reverser une telle taxe alors que d’autres gros organismes n’en payent pas.
Jens n’a pas payé cette taxe depuis bientôt deux ans, et se voit poursuivi en justice par Copyswede.

Ce taxe, présente dans la plupart des pays européens, n’a rencontré que peu de problèmes, bien qu’elle ne soit pas approuvée par tout le monde, voire très mal reçue.
Mais c’est une des premières fois qu’un constructeur s’oppose à cette pratique en refusant de la payer.

Source : The inquirer
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • L
    Si la justice lui donne raison, les autres constructeurs des autres pays vont aussi refuser lol et moi je dit donc en conclusion, t'en mieu pour nous ;-)
    Font **ier avec les taxe, que les taxe et encore et encore pfff, le modne va trop mal depuis l'arrivé de bush ou alors je dormai pendent que clintone etai sur le siege ou alors je voyé le monde en rose :-o
    0
  • poil42
    Je vois pas trop le rapport avec bush dans l'histoire mais bon :

    Ce constructeur est vraiment tres tres fort et faut osé. Il faudrait aussi comprendre les gens (autant les constructeurs que les clients (utilistateurs)) qui, pourraient legitimement pensé qu'apres avoir sagement acquitté leurs taxes, pourraient telechargés et copiés ce qu'ils veulent...

    Et bah non c'est la que cette taxe et du foutage de geu*e complet. Y'en a marre de passer pour des vaches a lait va falloir que tout ca change et j'espere que les actions comme celle de ce constructeur ne seront pas isolées et plutot copiées !!

    Imaginez apple qui refuse de payer la taxe xD

    Douce chimère.... !

    bonne aprem !
    0
  • geloblackeagle
    Citation:
    Ce taxe,

    Y'a une faute onigri .. ;)

    Non mais y'en a marre !! ils baisserais déja le prix du cd !! les maison de disque ABUSE !!! bref ! C'est bien ce qu'elle fait, faut arrété la ! merciiiiii :)
    0