MSI Wind

Le constructeur taïwanais a dévoilé son arme secrète pour contrer l’Eee PC d’Asus. Sous le nom de code Wind, l’UMPC de MSI marche sur les plates bandes du concurrent Asus, là où d’autres UMPC, comme le 2133 de HP jouent la carte du haut de gamme. En effet, le but de MSI est de créer un ordinateur portable très léger à bas prix. Mais, certaines caractéristiques de cet UMPC le différencient de son concurrent.

Un UMPC 10 pouces sous Linux

Doté d’un écran de 10 pouces, cet UMPC abrite très logiquement une plateforme Intel Shelton ’08, dédiée aux PC low cost et qui propose une consommation moins importante. Une bonne nouvelle, puisque les batteries des UMPC sont plus petites, donc moins endurantes. Le MSI Wind est quant à lui doté d’une batterie six cellules qui offre, selon le constructeur, une autonomie comprise entre 6 et 7 heures. Pour le stockage des données, il est possible de choisir entre une version disque dur (2,5 pouces !) et une SSD. Cet UMPC tourne sous Linux, mais va également être proposé sous Windows XP. Selon la configuration choisie, il va être vendu à un prix compris entre 299 et 699 €.

Zoom sur le MSI Wind
On va aimer On va regretter
L’autonomie présumée Le prix jusqu’à 699 €
Le choix entre le disque dur et le SSD -
Le prix de la version de base (299 €) -