En 2014, il compose toujours de la musique sous MS-DOS

Aquarius, un morceau composé sous MS-DOS

Si les compositeurs ont aujourd'hui à leur disposition des milliers de samples en libre accès et des logiciels aux capacités démesurées, ils aiment aussi parfois se torturer en utilisant des techniques vieilles d'un quart de siècle. C'est le cas notamment de Diode Milliampere, un ingénieur du son qui crée des morceaux entièrement réalisés à l'aide d'un logiciel fonctionnant sous MS-DOS et sans faire appel au moindre sample.

Pour composer ses morceaux, Diode Milliampere a recours au programme Adlib Tracker II. Comme le montre la vidéo ci-dessus, ses musiques sont générées sans faire appel au moindre sample. Tout est créé en synthèse FM, une technique qui consiste à générer des sons directement depuis l'ordinateur, et donc sans utiliser quelconque instrument numérisé. Ce n'est pas le premier morceau du genre ni le dernier, mais le véritable tour de force est surtout de restituer des instruments vraiment différents de ce que l'on entend habituellement avec at2 (un exemple ici). L'homme parvient à générer des sons étonnants, proches de ce qui se fait de nos jours en musique électro.

D'autres morceaux de Diode Milliampere peuvent être écoutés sur Soundcloud ou sur sa page personnelle.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire