[MWC] Motorola : la tablette Xoom en approche en Europe

Le Mobile World Congress était l’occasion pour Motorola de montrer pour la première fois en Europe sa tablette Xoom sous Android 3.0. Un modèle qui semble convaincant à la première prise en main.

Depuis deux ans, le constructeur américain que l’on croyait moribond s’est donné corps et ame à Google. Depuis, Motorola « a sorti 26 appareils tournant sous Android » nous a expliqué Paul Nicholson, directeur marketing international de la société. Déjà très appréciée par les observateurs au CES de Las Vegas il y a un mois, la Xoom se place clairement comme une tablette avec laquelle il faudra compter. Nous avons pu manipuler son interface réellement très réactive et relativement claire.  Entièrement compatible Flash 10.2, elle sera proposée au second trimestre pour un prix encore inconnu, mais les dernières rumeurs évoquaient un tarif très haut de gamme de 1200 $.

Atrix : surpuissant mais attendu comme cher

Paul Nicholson est également revenu longuement sur l’Atrix, mobile 4G vendu comme étant « le smartphone le plus puissant du monde ». Pour le prouver, le constructeur l’adosse à un dock comprenant un clavier complet et un écran de manière à créer un netbook en tirant parti du processeur dual core du téléphone. On obtient ainsi une représentation de l’écran du smartphone aux côtés d’un navigateur Firefox complet. « Tout ce que l’on fait sur le dock se retrouve directement sur l’écran du téléphone si on le déconnecte à la volée », précise Paul Nicholson.

L’idée est séduisante sur le papier, seulement si le prix du dock pressenti par les premières rumeurs ne sera pas de 500 $. Dans ce cas, le modèle serait à réinventer, car bien trop dispendieux. Là non plus, le constructeur n’a pas voulu nous confirmer les prix, mais seulement une disponibilité au deuxième trimestre.