La vidéo au centre du Nokia N93

Nokia vient de plus en plus marcher sur les plates-bandes des constructeurs de baladeur et appareils photo avec des téléphones intégrant par défaut de telles fonctions. Aujourd’hui, le constructeur finlandais s’attaque au marché des caméscopes avec le N93 annoncé pour juillet 2006.

De solides arguments

D’un design très orienté caméscope et équipé d’un capteur photo et vidéo de 3,2 mégapixels, le N93 dispose également de 50 Mo de mémoire interne et d’un port pour carte-mémoire Mini SD. Ce dernier supporte des cartes d’une capacité allant jusqu’à 2 Go (une carte de 128 Mo est fournie) pour enregistrer de cette manière 90 minutes de films en qualité DVD ou 2 500 photos. Le zoom est quant à lui optique (chose rare sur un téléphone) et permet un grossissement de l’image jusqu’à 3x. Si les spécifications techniques sont séduisantes, on imagine tout de même que la qualité ne sera pas aussi bonne que celle d’un caméscope dédié.

Un logiciel de montage vidéo

Le N93 est également le premier mobile fourni avec le logiciel de montage numérique d’Adobe, Premiere Elements 2.0. Cette application vous permettra de monter vos vidéos sur votre ordinateur. Le transfert d’images se faisant par une sortie USB 2.0. Une sortie TV est également de la partie pour visionner ses vidéos sur son téléviseur.

Un modèle haut de gamme

Les autres équipements ne sont pas en reste puisque les réseaux UMTS (ou 3G) et EDGE sont supportés par le mobile. Ce dernier intègre également des connexions sans fil Bluetooth et Wi-Fi, un écran de 2,4 pouces d’une résolution de 240 x 320 pixels, un tuner FM et une fonction baladeur numérique lisant aussi bien les fichiers MP3, AAC et WMA. Ce téléphone portable haut de gamme coûtera lors de son lancement 749 euros hors abonnement.