Cartes graphiques d'entrée de gamme pour décodage HD

Comme à l’accoutumée, nVidia présente en dernier les cartes d’entrée de gamme de sa collection. Ici, il s’agit des GeForce 9 qui se déclinent en trois versions vers le bas.

Des caractéristiques prévisibles

C’est par son site Internet que le fondeur américain dévoile les caractéristiques des 9400 GT, 9300 GS et 9300 GE. Les deux 9300 sont architecturées autour du processeur graphique G98 gravé en 65 nm alors que la 9400 GT conserve l’utilisation du G86 en 80 nm, déjà intégré aux GeForce 8 d’entrée de gamme.

Cependant, la 9400 GT possède un bus mémoire d’une largeur de 128 bits contre 64 bits pour ses petites sœurs. Cette dernière donnée fait pâle figure en rapport avec les 256 bits des 9600 GT ou les 384 bits des 8800 GTX. Après ce constat, on peut également noter que les bandes passantes et les fréquences de ces cartes sont en adéquation avec leur position dans le catalogue de nVidia. Bien que cela n’apporte pas grand-chose aux performances dans leurs cas, les 256 Mo de mémoire dont elles sont pourvues en permettront une utilisation confortable.

Bonne pour la HD

En somme, ces cartes graphiques d’entrée de gamme satisferont tous ceux qui voudraient jouer à quelques jeux un peu anciens ou qui n’ont pas peur de baisser les graphismes au minimum en désactivant la majorité des filtres. Une autre raison d’acquérir l’une d’entre elles serait pour décoder de la vidéo HD (Blu-ray, HD-DVD ), ce que prône nVidia pour promouvoir ce nouvel entrée de gamme.