Des nano-fleurs pour remplacer les batteries

Plus la technologie évolue, plus les recherches permettent de concevoir une nouvelle génération de batteries qui misent sur le design et la performance. Cette fois, ce sont les nano-fleurs  qui assurent un stockage d’énergie considérable.

La consommation folle d’énergie a poussé les chercheurs américains issus de l’Université de Caroline du Nord à développer une structure en forme de fleur, en guise de batterie. Pour procéder, ils ont utilisé du sulfure de germanium. Avant d’être refroidi dans des couches de 20 à 30 nanomètres, ce dernier est d’abord vaporisé dans un four. Sources d’inspiration, les pétales ont laissé place à une véritable technologie. La capacité de ces appareils rivalise avec leur taille et leur structure. Outre le design soigné des nano-fleurs, ils assurent le port de charges électriques. Une haute surface spécifique permet de stocker davantage d’ions et la formation d’électrodes. Écologiques et pratiques, les nano-fleurs peuvent aussi remplacer les condensateurs.

 Reste à attendre la production de ces petits bijoux, qui constitue encore un véritable challenge.

 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire