Napster tente un retour en France

Depuis sa fermeture en 2001, et sa réouverture en tant que plateforme de musique légale en 2003, Napster n’était plus accessible aux internautes français. C’est désormais du passé, puisque le service est de retour dans nos frontières, et risque de se heurter à une rude concurrence arrivée après son départ il y a 12 ans.

Le service que nous connaîtrons donc désormais sous le nom de Napster est bien différent de celui que les internautes ont pu connaître de 1999 à 2001. Il est en effet passé de mains en mains à travers les années, devenant la propriété de Roxio en 2001, puis de la chaîne de grandes surfaces Best Buy en 2008 avant de passer aux mains de la radio en ligne Rhapsody en 2011.

Il s’agira donc d’une plateforme légale de musique en ligne, où les internautes pourront écouter près de 20 millions de titres pour un abonnement de 9,95 euros par mois.

Napster revient donc en France sous la forme d’un service légal, mais surtout après avoir laissé le champ libre pendant près de 12 ans à des concurrents féroces comme Deezer ou Spotify, et en pleine période de rumeurs intenses autour d’un iRadio chez Apple.

Quelle place va donc pouvoir se faire cette gloire passée du Web sur un marché qui frôle la saturation, et où les acteurs présents doivent déjà se battre pour conserver une présence face à la concurrence ? Difficile à dire, mais Thorsten Schlierche, General Manager Europe de Napster, part confiant : « nous savons que les fans de musique en France sont adeptes du digital, en effet, 35 % des revenus de la musique viennent du digital. »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire