Facebook et Twitter vont-ils sauver Napster ?

Napster peut-il retrouver une seconde jeunesse ? Le service musical, qui a connu son heure de gloire entre 1999 et 2001, permettait à l'origine d'échanger librement des fichiers MP3. Rattrapé par l'industrie musicale pour violation de droits d'auteurs, la marque a été rachetée par Best Buy puis transformée en magasin de musique en ligne.

Facebook et Twitter pour partager sa musique

Désormais payant, Napster s'adapte aux mœurs actuelles, et intègre pleinement la liaison avec les réseaux sociaux. Dorénavant, ses utilisateurs peuvent assigner la mention "J'aime" de Facebook à un album, un artiste ou une playlist. Un bouton de partage sur Twitter et Facebook fait également son apparition, amis et followers pouvant alors profiter gratuitement des morceaux partagés.

Des modifications de l'interface sont également intervenues, notamment sur les crédits affichés à l'écran ou le rendu des pochettes d'album. Enfin, Napster mise également sur YouTube et Flickr pour attirer un nouveau public, espérant ancrer définitivement son modèle stratégique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire