Le ballon de la Nasa bat un nouveau record de vol

Un ballon titanesque de la Nasa vient d’atteindre un nouveau record de durée de vol après avoir vogué pendant 46 jours, 20 heures et 19 minutes. L’objectif annoncé au début de la mission n’a pas été atteint mais il s’agit quand même d’un record pour l’agence spatiale américaine. Le ballon stratosphérique a été lancé le 17 mai 2016 à Wanaka, en Nouvelle-Zélande et était supposé voler pendant plus de 100 jours. Cependant des variations d’altitude trop importantes ces dernières semaines ont accéléré le retour du ballon sur la terre ferme.

Dans le ballon, un téléscope à rayons gamma

En effet, durant la journée, le ballon volait à 110 000 pieds d’altitude alors que la nuit, il devait redescendre à 70 000 pieds. Il s’avère que le jour, le soleil réchauffe l’hélium en provoquant une expansion du gaz et des fuites. Et lorsque la nuit tombe, le ballon se refroidit et doit lâcher du lest pour éviter de descendre trop bas. Cette importante variation est néanmoins le potentiel résultat d’une tempête car le ballon a dévié de sa trajectoire initiale. Plutôt que de tourner autour de l’Océan Austral pendant 100 jours comme prévu, le ballon est passé dans le Pacifique du Sud. C'est la conséquence des vents d’un cyclone hivernal. Le 2 juillet la Nasa a donc ramené le ballon près des côtés du Pérou.

Le ballon transportait le COSI, un télescope de rayon gamma qui analyse les nouveaux éléments qui sont créés dans les supernovas. Le 30 mai il a d’ailleurs identifié un éclat de rayons gamma, souvent signe de supernovas et la formation de trous noirs. Ce second test est donc loin d’être un total échec car non seulement il permet de battre un nouveau record mais il permet également de fournir de nouvelles informations.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire