La NASA veut aller sur Mars deux fois plus vite

L’hypothèse d’un voyage sur Mars représente toujours une tâche colossale pour la NASA, qui continue de chercher des solutions viables pour une expédition sur la planète rouge. Aujourd’hui, elle explore des moyens de diviser le temps de trajet vers Mars par deux.

« À l’heure actuelle, il s’agit d’un voyage qui durerait près de 8 mois ; nous souhaitons diviser ce temps par deux », explique Charlie Bolden, administrateur de la NASA. Pour cela, l’agence spatiale travaille notamment sur de nouveaux moyens de propulsion, comme la fusée solaire présentée dernièrement, ou encore la fusée SLS, la plus puissante jamais testée par la NASA à ce jour.

Réduire le temps de trajet vers Mars présente l’avantage évident d’avoir un impact moins important sur l’équipage, notamment une exposition moins importante aux radiations, mais aussi permettre de réduire considérablement les besoins en eau, soins et nourriture pour un même voyage. « Ce pays a fait beaucoup de travail dans les années 60 et 70 », explique Julie Van Kleeck, président de la société Aerojet Rocketdyne, qui travaille notamment à la fabrication d’une fusée avec la NASA. « Nous étudions des technologies afin de réduire les coûts de production et proposer un système plus sûr ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire