La Nasa lancera un voilier solaire en 2014

Afin de répondre au problème de carburant des vaisseaux qui sont envoyés dans l’espace, et dont la durée de vie est souvent limitée par ce paramètre, la Nasa travaille depuis quelques années à l’élaboration de voiles solaires, capables de capter la lumière du soleil pour en tirer de l’énergie. Ainsi, elle prévoit de lancer la plus grande en 2014, qui sera capable de parcourir l’espace sans avoir recours à un carburant particulier, s’aidant simplement de la lumière du soleil.

Les voiles solaires reprennent donc le principe des voiliers que nous connaissons, mais remplacent le vent par la pression de radiation émise par les étoiles, c'est-à-dire les photons qui percutent sa surface. La voile solaire se trouve donc propulsée de la même manière qu’un voilier classique, et peut également modifier l’angle et la voilure des panneaux réfléchissants pour offrir une plus grande surface à la lumière, et donc une meilleure propulsion. De même, plus une voile solaire est grande et réfléchissante, plus la propulsion dont elle bénéficiera sera importante.

La propulsion offerte par cette technologie n’étant pas assez importante pour quitter l’atmosphère d’une planète, la Nasa devra propulser son engin dans l’espace au moyen d’un lanceur. Ensuite, cette voile de 1207 m² dépliée aura pour mission de parcourir les trois millions de kilomètres qui nous séparent du Point de Lagrange L1, où il bénéficiera des forces d’attraction solaire et terrestre pour trouver une orbite stable autour de la Terre. Cette expérience n'est pas la première dans le domaine, la première voile solaire ayant été lancée dans l'espace avec succès en 2010. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • aze555666
    Un point de Lagrange n'orbite pas autour de la Terre. Il orbite en même temps que nous autour du Soleil.
    En l’occurrence le point L1 se trouve toujours sur la ligne entre la Terre et le Soleil.
    0