La valse des navigateurs

Infos-du-Net.com
S’il y a une actualité qui ne tarit jamais, c'est bien celle des butineurs Web.
Tandis qu'Opéra 9 arrive doucement, mais sûrement, que SeaMonkey fait la promotion de sa première version stable, Microsoft et Mozilla font eux aussi parler d'eux.



Gendarmerie Nationale, vos favoris s'il vous plait.

Vu l'ampleur du parc informatique de la gendarmerie, toute décision prise par les administrateurs prend des proportions nationales. On se rappelle que suite au devis de 20 millions d'euros de MS, les ordinateurs avaient migré vers OpenOffice.org 1.4 plutôt qu’Office 2003, et compte d'ailleurs passer bientôt à la 2.0.

Mais une autre nouvelle va ravir les partisans du libre : cette fois-ci ce n'est pas l'argent mais bien les qualités de flexibilité (portabilité, adaptabilité) et sécurité (code ouvert) de Firefox qui vont lui permettre sous peu de remplacer Internet Explorer, ce dernier étant gratuit. Et le cousin Thunderbird suivra, éclipsant du coup le quasi standard Outlook Express.

C'est une grande avancée en faveur du libre puisque tendra à populariser l'usage des ces deux softwares, tout autant que les logiciels sous licences libres. Mais surtout, l'armée ayant un département d'innovation informatique et des besoins en matière de sécurité, pourrait apporter des améliorations en adaptant le code.

Le passage à Linux, lui, n'est pas au programme, mais serait « envisagé » selon les termes du porte-parole Colonel Nicolas Géraud.

On vous dit que c'est une bêta !

Depuis le premier février, chacun disposant de Windows XP sous Sp2 peut s'essayer à la dernière mouture d'Internet Explorer. Fort de nombreuses améliorations aussi bien ergonomiques que graphiques, le browser de Microsoft commence cependant à dévoiler ses premières faiblesses.

Après la vulnérabilité découverte par Tom Ferris, chercheur spécialiste de la sécurité chez Security-Protocols.com, on découvre un conflit avec des logiciels antivirus de l'éditeur McAfee :

«J'ai installé IE7 sur deux ordinateurs équipés du logiciel McAfee VirusScan. Ce dernier ne semble plus capable de scanner le système. Quand je clique sur le bouton pour lancer l'analyse, une page blanche s'affiche dans la fenêtre», annonce un utilisateur.

D'autres hics sont à signaler : le fichier "msfeeds.dll" nécessaire au fonctionnement du navigateur peut être introuvable durant la procédure d'installation et certains sites accessibles avec IE 6 ne le sont plus avec IE 7.

La firme de Redmond confirme le problème lié à McAfee et se veut apaisant pour les autres :

«Le fait que l'on découvre ce type de bugs à ce stade du produit est tout à fait normal. [...] C'est justement pour cela que nous avons publié cette "preview" de la bêta 2, afin d'augmenter les possibilités de retours de bugs et ainsi d'en corriger le maximum avant la version finale.», déclare Nicolas Mirail, chef produit technique Windows chez Microsoft France.

Destinée avant tout aux webmasters et développeurs, cette version du fureteur devrait voir sa succession prise par une véritable bêta 2 avec plus de confort d'utilisation, prévue pour mars. Une sortie finale est toujours planifiée pour le deuxième semestre 2006, d'ici là de nombreux Web designers vont prier pour une amélioration de la prise en charge du CSS, peu améliorée, comme en témoigne les mauvais résultats au test acid 2. La barre est haute (Firefox rate encore le test de peu), mais la gestion déficiente des feuilles de style bride considérablement l'utilisation de cet outil devenu un standard.

Source : WPC-fr et Zdnet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    isatis39871, c'est la premiere fois que je te vois poster ... mais excellent resume
    0
  • aurelie@IDN
    Oui je trouve aussi que c'est du bon boulot.
    0
  • Kandal@IDN
    D'accord avec vous ( on en oublie de parler du sujet principal :O )
    0