Découverte : NeoFlags, pour savoir d'où viennent vos visiteurs

neoflagsVoilà un outil qui pourra en intéresser plus d’un dans le monde du Web 2.0. Il s’agit d’une petite application flash à placer sur un blog ou n’importe quelle page Internet pour connaître la provenance des lecteurs d’un site. Ainsi, les bloggeurs pourront savoir si leurs billets sont lus par des français, des anglais, des allemands ou des américains.

Cet outil est proposé par le groupe NeoWORX, déjà connu des internautes pour avoir entre autres créé de nombreux outils destinés aux blogs et autres sites communautaires. Cette fois-ci, il s’agit donc d’un gadget permettant de connaître la provenance de ses visiteurs, pays par pays. Trois modes d’affichage sont disponibles, permettant entre autres d’afficher les pays par affluence, ou sur une grille.

On regrettera cependant que l’outil ne soit pas gratuit. Passée la période d’essai de 14 jours proposée sur le site, il faudra alors se délester de 20 dollars par an pour continuer à en profiter pleinement.

Découvrir NeoFlags

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • SiM07
    Je préfère quand même Google Analytics pour mon blog. Statistique bien détaillé et facile d'accès le tout gratuitement.
    0
  • shepakoifer
    Quelle nouveauté dans tout ça ? De nombreux outils gratuits permettent de connaitre la provenance des visiteurs que ce soit leur pays, ville, coordonnés longitude/latitude approximative (rayon de +ou- 50km) OS, browser, référer, FAI et j'en passe... Là faudra m'expliquer où se trouve la nouveauté ...

    Pourquoi parler du Web 2.0, un phénomène de mode qui à conduit à la RE-baptisation d’un langage fort connus et qui à fait ses preuves depuis pas mal d'année ? (On aura compris que je ne parle pas de flash…)
    Parler du flash et assimiler le terme Web 2.0 est plus qu'abusif...

    Bientôt sur IDN on parlera de PNG 24bits transparence couche alpha assimilé au web 2.0

    News (encore) inutile ? Ou plutôt absurde ?

    Le droit de réponse n'est pas interdit et presque obligatoire.
    0
  • bosco@idn
    Google propose déjà un tel service...
    0