Google se paye Nest et se lance dans la domotique

Google a annoncé ce lundi avoir racheté la firme Nest, spécialisée dans la domotique et déjà à l’origine d’un thermostat connecté.

Décidément le tout connecté n’en finit plus de faire parler de lui. Quelques jours après la clôture du CES de Las Vegas, Google a en effet déclaré avoir racheté la firme Nest pour un montant de 3,2 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros). Un montant à comparer avec le milliard de dollars dépensé par Yahoo pour racheter Tumblr, ou celui dépensé par Google pour le service Waze.

Nest Labs est une entreprise américaine située à Palo Alto en Californie. Cofondée par Tony Fadell, ancien ingénieur chez Apple à l’origine de l’iPod, l’entreprise est spécialisée dans la domotique et a déjà lancé un thermostat intelligent en novembre 2011. Celui-ci permet d’être contrôlé à distance et apprend au fur et à mesure les besoins de ses utilisateurs. Par ailleurs, l’entreprise a également développé un détecteur de fumée, également connecté.

De son côté, Google s’est déjà lancé à plusieurs reprises dans la domotique, notamment en développant, aux États-Unis, un compteur électrique connecté permettant aux utilisateurs d’accéder à une interface web où ils peuvent voir, en temps réel, le détail de leur consommation électrique. Lancé en 2009, ce compteur, baptisé PowerMeter, n’a cependant pas traversé l’Atlantique.

Pour la firme de Mountain View, le rachat de Nest pourrait signifier une véritable entrée dans le monde de la domotique, grâce à des technologies existantes autour desquels il pourrait intégrer tous ses produits connectés, de la Google TV au Chromecast en passant par la tablette, le smartphone ou les Google Glass.

Présentation du thermostat de Nest

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire