Free ne veut pas de Netflix sur sa Freebox, "pour l'instant"

Depuis l’arrivée de Netflix en France le 15 septembre dernier, il n’y a plus une journée sans que le service de vidéo à la demande par abonnement ne soit au cœur de l’actualité. Ce jeudi, Free a annoncé que l’opérateur ne ferait pas la course contre ses concurrents pour intégrer le service à ses Freebox.

Alors que Netflix est déjà présent sur de nombreux supports comme les tablettes et smartphones Android ou iOS, le Web ou des consoles de jeux, le service de VOD par abonnement met du temps à arriver sur les box des opérateurs. Particularité française, les box des fournisseurs d’accès à Internet sont parmi les appareils privilégiés par les consommateurs pour accéder à des services depuis leur téléviseur. Pour Netflix, il s’agit donc d’un passage obligé à terme afin de pouvoir toucher le plus grand public possible.

Si, à son lancement en France, Netflix n’était intégré à aucune box, les annonces des différents fournisseurs d’accès n’ont pas tardé à suivre. Le jour même de l’arrivée de Netflix, Bouygues Telecom a annoncé qu’il intégrerait Netflix à ses BBox en novembre. Quelques jours plus tard, c’était à Orange de faire une annonce similaire à l’occasion de son Show Hello. Enfin, cette semaine, c’est SFR qui a directement rendu Netflix compatible avec l’une de ses box, grâce à Android.

Toutefois, il reste un fournisseur d’accès qui souhaite prendre le temps. Interrogé ce jeudi à l’occasion d’un colloque organisé par l’Arcep, Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, la maison-mère de Free, a déclaré qu’il « ne se coucherait pas tout de suite devant Netflix ». « Reprendre Netflix aux conditions de Netflix comme cela a été fait par les uns et par les autres ça ne nous paraît pas être une bonne idée », a-t-il déclaré, comme le rapport le site Zdnet.

En cause, des conditions de commissions que Free juge désavantageuses. Selon Le Figaro, « Netflix aurait initialement proposé de verser 10% des recettes aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI), alors que la norme du partage en France est située entre 30% et un tiers ». C'est donc un bras de fer qui commence entre le fournisseur d'accès et le service américain de vidéo à la demande. Nul doute qu'à terme, Netflix arrivera bel et bien sur la Freebox.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire