Pluton : la sonde New Horizons a un processeur de PlayStation

La sonde New HorizonsLa sonde New Horizons

Ces derniers jours, la sonde américaine New Horizons passait à côté de Pluton afin d’étudier la planète naine du système solaire. Si elle a été envoyée dans l’espace en 2006, elle est équipée d’une puce bien plus ancienne, le processeur MIPS R3000 qui équipait la première PlayStation dès 1994.

La puce R3000 a été développée en 1988 par MIPS. Capable de monter jusqu’à 33,33 MHz, elle a été utilisée dans de nombreux appareils, notamment professionnels comme des serveurs et des stations de travail. Cependant, son usage le plus connu reste la PlayStation. Le processeur de MIPS équipait en effet la première console de Sony en 1994.

Retrouvez toutes les actualités sur l'espace

Malgré son ancienneté, c’est cependant ce processeur qui a été choisi par la Nasa pour équiper la sonde New Horizons partie explorer Pluton. Alors que la sonde est passée à proximité de la planète naine le 14 juillet dernier, le blog d’Imagination Technologies révèle que New Horizons communiquait vers la Terre à l’aide du même processeur que la PlayStation.

« Le processeur choisi pour New Horizons est une puce Mongoose-V cadencée à 12 MHz. Mongoose-V est une version renforcée par rayonnement du processeur MIPS R3000 et est fabriqué par Synova, une entreprise de Floride spécialisée dans les solutions aéronautiques clés en main » détaille le blog. Au sein de la sonde, le processeur permet d’analyser la position de l’engin, mais aussi de fournir différentes données des instruments de mesure ou d’envoyer ces données vers la Terre.  

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire