La police de New-York veut faire interdire les Hoverboard

Les hoverboards et autres gyropodes n’ont décidément pas la cote dans certaines villes, et notamment à New York où les forces de police cherchent à faire interdire l’engin. Les policiers de l’agglomération new-yorkaise annoncent ainsi qu’ils arrêteront et verbaliseront tous les possesseurs de gyropodes qui croiseront leur route, l’amende pouvant s’élever à 500 dollars.

« Les hoverboards sont interdits par la loi de l’État de New York, car il s’agit de véhicules motorisés qui ne peuvent pas être immatriculés », explique un porte-parole du NYPD à nos confrères américains de Tech Insider. Bien que la police n’ait pas cité d’exemple spécifique de loi interdisant leur circulation, les officiers en service se réserveront donc le droit de verbaliser les utilisateurs de ces engins s’ils les surprennent à les pratiquer sur la voie publique. La loi concernant les véhicules motorisés à New York ne statue pas directement sur ces nouveaux appareils que sont les gyropodes, mais indique qu’il faut enregistrer « tout véhicule motorisé sur roues, équipé d’un guidon, et que l’on opère debout ou assis ». Ainsi, un Segway classique serait concerné par cette loi, mais en l’absence de guidon, il semblerait bien que les hoverboards ne soient pas concernés.

Nos confrères de Business Insider ont également noté que la loi américaine indique que « les véhicules personnels électriques dont la vitesse ne dépasse pas 15 miles par heure (24 kilomètres par heure) » ne peuvent pas être assimilés à des scooters classiques. La loi américaine est donc loin d’être claire quant à l’usage des gyropodes dans ses rues, et les juges du pays risquent d’avoir à statuer sur plusieurs cas dans les mois à venir.

À lire : [Test] Gyromax Smartboard : on craque (ou pas) pour le gyropode ?
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire