Nike+ Fuelband : Nike dédommage les clients, Apple refuse

Nike et Apple ont fait l’objet d’une plainte collective aux États-Unis, concernant le bracelet connecté de l’équipementier sportif, qui aurait quelques problèmes dans la précision de la collecte des mesures biométriques. Si Nike a décidé de régler le problème en dédommageant les clients, Apple refuse de débourser le moindre centime de son côté.

Les bracelets Nike+ Fuelband avaient un argument marketing qui a séduit nombre de ses acheteurs : le bracelet pouvait se coupler à un iPhone pour tenir un suivi précis des calories dépensées et du nombre de pas parcourus. Si ces fonctions existaient bien dans l’application présente sur iPhone, les utilisateurs se sont vite rendu compte que leur manque évident de précision les rendait difficilement utilisables dans le cadre d’un entraînement relativement strict, les rendant ainsi quasiment inutiles, et jetant l’argument en question au tapis. Certains clients se sont donc retournés vers Nike et Apple, estimant qu’il s’agissait d’une publicité mensongère, et ont donc déposé une plainte en recours collectif.

Nike a donc décidé de régler ce problème à l’amiable, et versera donc entre 15 et 25 dollars sous forme de bon d’achat à chaque possesseur américain d’un bracelet Nike+ Fuelband acheté entre le 19 janvier 2012 et le 17 juin 2015. Selon toute vraisemblance, ces derniers n’obtiendront en revanche rien de la part d’Apple, qui n’a pas mis la main au portefeuille et a, comme à son habitude, gardé un certain silence sur le sujet.

À lire également :Bracelets connectés : comment choisir ? Lequel acheter ?
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • PapounetUT
    La politique d'Apple c'est de plumer le pigeon pas de lui offrir un manteau de fourrure.
    0