Nintendo : quelles nouvelles ?

Infos-du-Net.comLe keynote de Nintendo à l'occasion du Game Developpers Conference vient juste de prendre fin à San Jose, aux États-Unis, et Satoru Iwata, le président de Nintendo Japan, vient d'y exposer les plans de la firme pour l'avenir. Résumé de cette conférence à l'heure où beaucoup attendaient d'énormes révélations sur la Revolution...

Inutile de vous faire attendre plus longtemps, les rumeurs qui voulaient que Nintendo allaient annoncer le nouveau nom de la Revolution aujourd'hui étaient fausse, de même que celle qui disaient que le prix et la disponibilité allaient être dévoilées. Shigeru Miyamoto (créateur de Mario et Zelda, et prenant une très grande part dans la création des consoles chez Nintendo) avait annoncé que toutes les informations sur la Revolution allaient être dévoilées à l'E3, nous avons aujourd'hui la confirmation que ça ne sera pas avant.

La conférence a surtout porté sur la Nintendo DS, qui reste pour l'instant la console phare de Nintendo sur le marché. Quelques jeux comme Brain Training (très célèbre jeu japonais d'exercices mentaux visant à faire travailler la matière grise) ont été présentés.

Mais la grosse annonce de cette conférence concerne bel et bien la revolution. Il ne s'agit pas de son nom, de sa date de sortie ni même de son prix, mais des jeux qu'elle devrait accueillir. Non, aucun jeu n'a été présenté, ni même un line-up précis donné. Cependant, tout le monde sait maintenant que Nintendo permettra avec la Revolution d'accéder aux anciens jeux de la console (NES, Super NES, N64 ou GameCube) par un système de connexion à Internet et de téléchargement des jeux dans une mémoire interne. Et bien Satoru Iwata a annoncé que, dans cette optique, le service en ligne de Nintendo proposera de télécharger et de jouer à des jeux de... Megadrive ! Oui, la console de SEGA sera donc jouable sur la nouvelle génération de son grand rival de toujours, Nintendo. Cette annonce n'a pas manqué de surprendre, et Satoru Iwata s'est d'autant plus plu à enfoncer le clou en annonçant qu'une autre console sera également émulée et qu'elle n'a rien à voir avec Nintendo : il s'agit de la TurboGrafX. Méconnue sous nos contrée, cette console 8 bit construite par NEC dans les années 80/90 était placée entre la NES de Nintendo et la Megadrive de SEGA.

Source : Joystiq
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • mrptijul52
    putin !
    quelle annonce !
    ca devient vraiment intéressant ! moi qui ai toujours critiqué nintendo sur la revolution, je commence a revoir mon opinion sérieusement ! bim une revo pr moi siouplé !
    0
  • ffm76600
    Desolé de vous dire cela mais :

    La révolution risque de faire tres mal !!! :-D
    0
  • machin@IDN
    Autant j'aime bien nintendo mais je prefere pas crier victoire trop vite. Car on sait pas le prix des jeux en téléchargement ou si il seront gratuit. Parceque bon acheter une console pour jouer a des vieilles console, notre pc le fais et pour pas grand chose
    0