[MWC] Nokia 6210 & 6220 : en avant la navigation

S’il est une stratégie qui ne manque de visibilité, c’est bien celle de Nokia. Après avoir annoncé les arrivées prochaines du N96 et du N78, le Finlandais s’est permis le luxe d’officialiser deux autres mobiles dotés d’un système de navigation les 6210 Navigator et 6220. De fait, les quatre têtes de liste du catalogue Nokia joueront toutes le jeu du GPS intégré.

Nokia Maps 2.0 : première impression réussie

Le 6210 Navigator est basé sur Symbian S60. Il s’agit là aussi d’un slide, sans écran tactile qui peut se targuer d’un équipement pour le moins performant. En effet, au niveau connectivité le 6210 dispose du HSDPA (3 G+) d’un port micro SD (avec une SDcard de 1Go contenant la cartographie), mais aussi d’un APN de 3,2 mégapixels, d’un tuner FM et d’un lecteur MP3. Mais ce qui fait de ce 6210 un modèle à part c’est le fait qu’il arrive avec la toute nouvelle cartographie Nokia maps 2.0.

Après une rapide prise en main, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que ce nouveau logiciel de navigation est pour le moins surprenant. Notamment son système de guidage pédestre basé sur la technologie Navteq et qui comporte un grand nombre d’options (POI en nombre, partage d’information géolocalisées avec la communauté Nokia (à la manière du Map Share des derniers TomTom)).

L’autre bonne surprise de ce 6210 Navigator, c’est son prix. Annoncé pour le troisième trimestre de cette année, il est estimé à 300 € environ.

Zoom sur le Nokia 6210
On va aimer On va regretter
Nokia Maps 2.0 Pas de mémoire interne significative
Son prix relativement attractif
L’A-GPS

Le Nokia 6220 n’est pas une suite du modèle cité ci-dessus mais bien un mobile avec une identité à part entière. Disposant aussi de Nokia Maps 2.0, il se distingue de son prédécesseur par une orientation davantage multimédia.

Un niveau d’équipement surprenant

Et à regarder la liste des caractéristiques de ce mobile on devine derrière ce lancement au troisième trimestre 2008, l’un des mobiles de l’année notamment d’un point de vue rapport qualité/prix. Pour environ 325 € un possesseur de 6220 pourra compter sur le HSDPA, l’A-GPS, un capteur de 5 mégapixels et une optimisation pour les services propriétaires tels que OVI mais aussi FlickR, pour les images géolocalisées notamment.

Ajoutez à cela les fonctionnalités internet, le mail, un tuner FM avec RDS et 8 Go de mémoire flash. Seuls les amoureux du slide up regretteront l’abandon du form factor de 6210 pour un résultat tout en simplicité. Il ne reste plus qu’à confirmer toutes ces bonnes intentions lors de son test en laboratoire.

Zoom sur le Nokia 6220
On va aimer On va regretter
Le rapport qualité/prix Le form factor simplifié
Google Maps 2.0
APN de 5 mégapixels avec optique Carl Zeiss