Nokia : un N9 sous MeeGo en attendant Windows Phone 7

Nokia a enfin annoncé hier son smartphone sous MeeGo, un système d’exploitation ouvert basé sur Linux. Le N9 doit redorer l’image de Nokia dans le domaine avant la sortie de son premier modèle de Windows Phone à la fin de l’année.

C’est hier soir à Singapour que le constructeur finlandais a enfin levé le voile sur son téléphone embarquant MeeGo. Cet OS, résultat de la fusion de Moblin (initié par Intel) et Maemo (développé par Nokia), était annoncé en février 2010 lors du Mobile World Congress de Barcelone. Il aura fallu attendre donc plus d’un an pour le voir concrètement arriver sur un mobile après l’essai mitigé du N950.

Techniquement, rien de très spécial dans ce modèle. La dalle de 3,9 pouces affiche une belle résolution de 854 x 480 pixels. On reste en revanche déçu par son processeur Texas Instrument OMAP 3630 à 1 GHz, référence quelque peu vieillotte, désormais considéré comme un modèle d’entrée de gamme. Décliné en 16 et 64 Go, le N9 sera disponible en noir, bleu et rose et propose un design très réussi se démarquant des tristes cohortes de smartphones apparues ces derniers mois. 

Quel avenir pour MeeGo ?

MeeGo proposera un client de navigation GPS, ainsi qu’un navigateur basé sur le moteur WebKit notamment utilisé par Apple dans Safari et capable d’afficher du HTML5. Plusieurs applications natives seront proposées comme Twitter, Skype ou Facebook. Reste que malgré l’Ovi Store, les applications resteront le point faible de cette plateforme.

On peut également s’interroger sur la stratégie à long terme de Nokia avec cet OS, alors que le rapprochement avec Microsoft va produire un premier Windows Phone avant la fin de l’année. Ce partenariat est très fort et la majorité des smartphones de la marque embarqueront l’OS de Microsoft. Reste maintenant à voir la place que fera Nokia dans sa gamme aux modèles MeeGo.