Mobiles : Nokia s'effondre, Apple décolle

Les chiffres de vente de mobiles publiés par Gartner pour le deuxième trimestre 2011 montrent que Nokia, même s'il reste leader des constructeurs en terme de parts de marché, subit une forte baisse de près de 8 points à 22,8 %. Samsung se place deuxième (16,7 %) et profite de la popularité grandissante d’Android.


Android est en effet plébiscité et a connu une très forte progression avec 43,4 % de parts de marché au deuxième trimestre, contre 17,2 % l’année dernière. Les nombreux vendeurs de téléphones Android, dont Samsung (16,3 % de parts), LG (5,7 %) ou encore HTC (2,6 %) profitent ainsi de cette popularité grimpante.

Avec 4,6 % de parts, Apple se classe quatrième vendeur de mobiles. iOS reste ainsi le troisième système mobile le plus utilisé, équipant 16,8 % des appareils mobiles. Gartner indique également que les téléphones portables de manière générale ont connu une bonne progression cette année, avec un bon de 16,5 % pour un total de 428,7 millions d’unités vendues. Les smartphones ont compté pour 25 % d'entre eux, et ont connu une forte hausse de leurs ventes de 74 % sur l'année.

Apple, premier vendeur de smartphones

Une autre étude, réalisée sur la même période par IDC et centrée cette fois uniquement sur le marché des smartphones, montre d’ailleurs qu’Apple s’envole fortement sur ce secteur. Il vole ainsi la première place à Nokia. La forte chute du constructeur finlandais se confirme en effet sur ce marché, où il passe de 37,3 % à 15,7 %, lui laissant la place de troisième derrière Samsung (16,2 %, contre 5,6 % en 2010). Apple lui passe ainsi devant, avec une progression de 6 points sur l’année à 19,1 %. RIM (BlackBerry) a également connu une baisse dans l’année, perdant 6 points à 11,6 %, tandis que HTC grimpe doucement à 11 % de parts de marché.