Nokia adopte Windows Phone 7 pour ses smartphones

Stephen Elop et Steve Ballmer semblent heureuxStephen Elop et Steve Ballmer semblent heureuxNokia préparait le terrain depuis plusieurs jours. Ce matin son PDG a fini par lâcher la bombe que tout le monde attendait : la société utilisera désormais Windows Phone 7. Sans pour autant abandonner Symbian et MeeGo.

Le cheval de Troie Stephen Elop était-il trop visible ? Toujours est-il que cet ancien cadre dirigeant de Microsoft et récent patron de Nokia vient de faire changer du tout au tout l’orientation de sa société. En annonçant l’adoption de Windows Phone 7 comme « stratégie principale pour les smartphones », il renie les développements des cinq dernières années de son entreprise concernant Symbian et MeeGo. Ces deux systèmes d’exploitation mobiles et embarqués n’avaient alors jamais convaincu.

Ce que Nokia recherchait avant tout était un vrai écosystème qu’il n’avait jamais réussi à créer. Dans une lettre ouverte adressée il y a deux jours à ses employés, Stephen Elop évoquait ce problème principal des systèmes d’exploitation mobiles de la marque. Sans développeurs, donc sans applications, difficile d’attirer des annonceurs et de lancer ainsi un cercle vertueux.

L’accord entre Nokia et Microsoft va plus loin que la simple utilisation de Windows Phone 7. Le système de cartographie du Finlandais, découlant du rachat en 2008 de Navteq, sera désormais « une partie centrale des services de cartographie de Microsoft ». Inversement, « Bing deviendra le moteur de recherche de Nokia, aussi bien sur les mobiles qu’au sein de ses services ». 

MeeGo et Symbian continuent d'exister

La transition depuis Symbian et MeeGo veut être faite en douceur par Nokia qui prévoit toujours de vendre 150 millions de terminaux Symbian « dans les années à venir » (après les 200 millions déjà écoulés). Symbian deviendra ainsi une plateforme franchisée, certainement utilisée sur des features phone, ces modèles à mi-chemin entre un téléphone classique et un smartphone complet.

Le cas MeeGo est plus complexe. Lancé en grande pompe l’année dernière au Mobile World Congress de Barcelone (dont l’édition 2011 ouvre lundi) aux côtés d’Intel, le système d’exploitation embarqué n’a rien donné de plus qu’une version adaptée au N900. Mais Nokia insiste et annonce commercialiser un appareil utilisant cet OS cette année.

Reste désormais à voir si la symbiose aura lieu entre les deux entreprises. Nokia et Microsoft sont des challengers sur le marché du smartphone, mais possèdent une forte image de marque. Désormais, les deux sociétés devront la convertir concrètement au sein d’appareils efficaces et séduisants. On attend avec impatience la conférence de presse de Nokia ce dimanche à Barcelone où des annonces produits pourraient être faites.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Alrim
    C'est bien ce qui s'annonçait : Symbian va rester en entrée et milieu de gamme, Windows Phone 7 en haut de gamme et MeeGo va progressivement se rapprocher de la porte.
    0