Le boom de l'Internet en Chine après les Jeux Olympiques

Un cybercafé en ChineUn cybercafé en ChineLes Chinois n’ont jamais été aussi nombreux à surfer sur le Web, une audience boostée par le phénomène des Jeux Olympiques qui ont passionné les foules.

Aujourd’hui, le nombre d’internautes en Chine s’élève à 253 millions (record du monde) soit une progression de 56% par rapport à l’été 2007 ! Et il y a encore de la marge étant donnée la population du pays.

Le succès des JO en ligne

Selon une étude du Centre d’information sur le réseau internet en Chine, près de 80% des 207 millions d’internautes qui ont suivi les jeux ont choisi de le faire en priorité sur le Web. Et pour cause : pour la première fois dans l’histoire des JO, le CIO (Comité international olympique) avait accordé des droits de retransmission des épreuves à des sites internet. De fait, les plus grands sites chinois ont proposé de multiples services en ligne et la diffusion de l’évènement afin que tout un chacun puisse assister aux compétitions, en direct ou à la de demande. Ainsi, de nombreuses compétitions non diffusées à la télévision ont pu l’être sur Internet.

Chen Tong, vice-président du site Sina.com affirme que « l’innovation la plus importante cette fois-ci a surement été le Webcast. Nous avons diffusé comme une chaîne de télévision 24 heures sur 24. »

Pour les portails chinois, le sport est aujourd’hui l’un des rares domaines où ils peuvent faire de l’information originale. Pour les informations plus "sensibles", les Chinois doivent en effet se contenter des médias traditionnels, l’information sur Internet étant bien souvent bridée...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • noldarn
    Citation:
    l’information sur Internet étant bien souvent bridée

    Un peu "limite" le jeu de mots cette fois-ci ;-)
    0
  • davidbenard
    Faut pas non plus voir des jeux de mot là où il n'y en a pas ;)
    0
  • MaxGix
    Citation:
    les Chinois doivent en effet se contenter des médias traditionnels, l’information sur Internet étant bien souvent bridée...

    Les médias traditionnels seraient donc plus libre en Chine ?
    0