Un billion de pages sur Internet selon Google

Google évalue le webC’est un chiffre astronomique pourtant bien réel selon le plus célèbre moteur de recherche de la planète. Google estime en effet à un billion le nombre de pages web actuellement disponible sur le web.

Douze zéros plus tard

Un billion c’est un 1 suivi de douze 0 : soit 1 000 000 000 000. De quoi faire tourner la tête. Pourtant le géant de Mountain View il existe en fait bien plus d’URLURL, est l’acronyme du terme anglais « Uniform Resource Locator et peut être traduit en français par « localisateur uniforme de ressource ». Ce terme... que cela, mais beaucoup renvoient vers la même page. Dans ce monde presque presque infini, Google avoue n’indexer que 40 milliards de pages, les plus utiles pour les internautes. Le moteur n’est donc pas aussi universel qu’on peut le croire.

Bien entendu comme toutes les estimations, l’approximation est de rigueur. Ainsi, l’évaluation ne tient pas toujours compte de certaines pages comme tous les jours d’un agenda en ligne. De plus, il est avéré qu’une partie du web, surnommée le web profond (ou deep web) en anglais n’est pas accessible directement par les moteurs de recherche. Selon certaines études, ce web profond serait même 500 fois plus grand que le web surfacique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • KeyserSoze
    Le web profond... Ça fait penser à une lointaine galaxie. Mais c'est quoi au fait ?
    1
  • BlackerS
    Ouai c'est quoi au fait ce truc?
    1
  • JSZ
    C'est une partie du web inaccessible au premier abord et non référencée. Ce peut être des pages dynamiques, des résultats de moteurs de recherches ou encore des pages vraiment cachées des moteurs par leurs auteurs. Ça mérite peut-être un dossier sur Tom's Guide, qu'en dites-vous ?
    2