Il achète 15 000 noms de domaine en 24 heures

Mike MannMike Mann

Acheter 14 962 noms de domaine en 24 heures, c’est possible. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Mike Mann entre mardi et mercredi dernier, dépensant ainsi un peu plus de 100 000 $. Ce spéculateur en a même fait son métier : acheter les noms de domaine les plus pertinents pour les revendre au plus offrant. Dans un portrait de l’homme dressé par Cnet on en apprend un peu plus sur la genèse de ce business méconnu.

Tout commence pour lui à la fin des années 90, il était alors le fondateur du fournisseur d’accès américain Interstate. Un jour de 1998, il reçoit une offre qu’il ne pourra pas refuser. On lui propose 25 000 $ pour lui racheter Menus.com acquis pour seulement 70 $. Devant son hésitation, dès le lendemain l’enchère passe à 50 000 $. 

Racheter un domaine expiré dans la seconde

S’en suit alors l’élaboration d’une vraie machinerie lui permettant d’acquérir des noms de domaine en masse. Il met ainsi au point un script pouvant racheter dans la seconde un nom de domaine qui arriverait à expiration, allant ainsi plus vite que n’importe quelle intervention humaine. Pour choisir les domaines les plus pertinents, Mann construit un savant mélange de mots clés "Google friendly", de trafic potentiel ainsi que de filtres qui excluent ceux pouvant violer une marque déposée.

Il n’est désormais plus vraiment question de faire des millions de dollars sur un domaine très couru comme cela s’était passé avec Sex.com. Mann vise plutôt des noms spécifiques comme ChineseFoodCatering.com ou encore BaptistChurchCamp.com, qui lui garantissent un revenu d’environ 400 000 $ par mois.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
27 commentaires
    Votre commentaire
  • totorino28@guest
    c'est une sorte d'escroc en quelque sorte...
    1
  • pekz@guest
    En droit français ce genre de pratique est interdite il me semble.
    0
  • avocat83@guest
    un nom de domaine expiré, tombe dans le domaine public. il n'y a aucune loi qui vous interdit d'acheter un nom de domaine.
    Sauf ceux associés à une marque ou un "pattent granted".
    1