Noos Numericable fait le point

Le câblo-opérateur sort peu à peu de la tourmente qu’il a connu avec ses abonnés, suite à de nombreux problèmes techniques et administratifs. Aujourd’hui, même si tout n’est pas encore totalement réglé, Noos Numericable fait le point auprès de la DGCCRF, qui a pris l’affaire en main.

C’est cette semaine que Noos Numericable a publié un nouveau communiqué de presse dans lequel l’opérateur fait montre d’une volonté d’amélioration, et répond aux attentes de ses clients. À travers cinq engagements et points importants, le câblo-opérateur se donne donc la mission de remonter la pente afin de fournir un service de la meilleur qualité possible à ses clients. Parmi les points cités, nous trouvons donc :

  1. Service technique amélioré : une réorganisation interne de plusieurs services techniques permettra à Noos Numericable d’améliorer la réactivité de ses équipes pour résoudre les problèmes techniques.
  2. Amélioration des services administratifs : l’opérateur a amélioré le processus administratif afin de traiter au plus vite les quelques 20000 demandes de résiliation, 1800 changements d’adresse, 6700 demandes de remise, 26000 courriers et 6000 dépôts de garantie non remboursés. Ces problèmes ont presque tous été réglés pendant le mois de mars, et l’effort devrait se poursuivre sur avril, notamment pour éviter que cela se reproduise.
  3. Indemnisation des clients lésés : près de 6000 gestes commerciaux et 2500 forfaits Max TV ont été accordés aux différents clients de Noos Numericable.
  4. Diminution du temps d’attente : plus de 80% des appels ont été traités correctement depuis les derniers contrôles de la DGCCRF. Avec un temps d’attente de 7 minutes en moyenne en février, Noos Numericable est parvenu à réduire l’attente de ses clients à une minute en moyenne.
  5. Communication améliorée : le mutisme inquiétant de ces derniers mois ne devrait plus être, comme l’a signifié l’opérateur à la DGCCRF. Noos Numericable lancera une campagne d’affichage, mettra en ligne un blog et se réunira avec le CSA et l’ARCEP afin de montrer une plus grande transparence dans ses activités.

C’est donc sur un nouveau pied que part l’opérateur depuis le mois de mars 2007. On note des progrès indéniables et des objectifs encourageants pour l’avenir. Espérons que les prochains mois confirment cette tendance et surtout que les clients n’auront plus à ce plaindre des manquements de Noos Numericable.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Aurelgadjo
    On peut faire la même chose avec Free, Neuf, Alice & co ?

    </mode parfait utopique>

    :)
    0
  • romano@idn
    Il suffirait de monter une action en justice....
    0
  • Anonyme
    Ah si toute les FAI pouvaient faire la même chose... Ce serait parfait ! Et on n'aurait plus à critiquer la concurrence puisque ce serait de la bonne concurrence, à savoir proposer un meilleur service que les autres en avantageant le consomateur (avec 2 "m" ?) !
    En gros +1 pour Aurelgadjo.
    0