La NSA se fait passer pour Facebook pour mieux infecter vos ordinateurs

Ce sont de nouveaux documents de la NSA que révèle ce mercredi The Intercept, le site monté par Glenn Greenwald. Cet ancien journaliste du Guardian a travaillé avec Edward Snowden, lequel est à l’origine de la plupart des révélations sur l’agence américaine.

D’après de nouveaux documents fournis par Edward Snowden, la NSA a infecté potentiellement des millions d’ordinateurs à travers le monde. L'agence de sécurité américaine a ainsi redirigé les internautes qui souhaitent accéder à Facebook vers de faux serveurs du réseau social contenant des logiciels malveillants. Dès lors, l’agence américaine peut récupérer les données stockées dans les ordinateurs infectés. « Dans certains cas, la NSA a masqué un faux serveur Facebook, utilisant le réseau social comme rampe de lancement pour infecter l’ordinateur d’une cible et récupérer les fichiers de son disque dur », explique The Intercept, qui complète : « Dans d’autres cas, la NSA envoie des spams avec un logiciel malveillant, qui peut être conçu pour enregistrer les sons venant du micro de l’ordinateur et prendre des clichés avec la webcam ».

Ce programme de la NSA, baptisé Turbine, aurait ainsi permis l’exploitation de ces attaques « à échelle industrielle » en simplifiant le déploiement du logiciel malveillant. D’après de précédentes révélations de documents fournis par Edward Snowden, entre 85 et 100 000 ordinateurs et réseaux à travers le monde auraient déjà été infectés par la NSA. Tandis que le logiciel malveillant existe depuis 2004, le programme Turbine aurait ainsi permis à la NSA d’industrialiser ses infections à partir de 2010, passant d’une centaine d’infections à plusieurs dizaines de milliers. A terme, les documents de la NSA définissent un objectif d’infection de plusieurs millions d’ordinateurs attaqués.

Invitée à réagir par The Intercept, la NSA s’est refusé à tout commentaire sur le programme Turbine et rappelle que Barack Obama s’est engagé en janvier dernier à ce que « les renseignements soient collectés uniquement où il y a un objectif d’espionnage ou de contre-espionnage afin de soutenir les missions du pays ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire