Numéricable devrait disparaitre au profit de SFR

Vendredi dernier, nous apprenions que Vivendi, propriétaire pour l’instant de SFR, avait décidé de considérer l’offre de rachat d’Altice, propriétaire de Numéricable. Cette proposition pose 11,75 milliards d’euros sur la table ainsi qu’une part de 32 % dans le nouveau groupe. Ce rachat a fait l’objet d’une conférence de presse lundi 17 mars. Le patron d’Altice, Patrick Drahi, a fait savoir que le projet serait mené sous le signe de la convergence, insistant sur la complémentarité entre SFR et Numéricable. 

Lire : [MàJ] Rachat de SFR : Vivendi choisit la piste Numéricable

SFR, avec 21,3 millions de clients et une couverture en 4G de 40 % de la population, est une marque encore forte sur le secteur du mobile tandis que Numéricable est l’un des plus importants acteurs en matière de réseau de très haut débit fixe. L’objectif premier pour les consommateurs est de proposer à terme des offres quadruple play en très haut débit. Pour y arriver, le groupe compter équiper d’ici 2017, 12 millions de foyers en fibre optique, puis 15 en 2020.

D’ici là, des économies seront réalisées en transférant dans un premier temps 20 à 30 % des clients de l’internet fixe SFR qui sont actuellement sur le réseau d’Orange vers celui de Numéricable. Surtout, une seule marque subsistera : SFR. Une manière de reconnaître au passage que la marque Numéricable n’a jamais su vraiment convaincre par son nom. Le passage à une seule entité permet au passage d’optimiser la gestion des boutiques, celles de Numéricable seront renommées Le nouveau groupe se composerait alors de 850 boutiques en France. D’ailleurs, aucune baisse d’effective n’est prévue, Patrick Drahi a insisté sur le fait qu’il n’y aurait aucun « impact social négatif ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire