Oculus abandonne les DRM

La route aura été ponctuée de nombreuses embuches, mais finalement, Oculus a décidé de se débarrasser des DRM qui protégeaient les jeux prévus spécifiquement pour sa plate-forme. Désormais, les possesseurs de HTC Vive pourront sans difficulté faire fonctionner les titres depuis leurs casques, et ainsi étendre leur catalogue d’expérience disponible.

Nombreux ont été ceux qui ont assuré que les DRM étaient un frein au développement de la réalité virtuelle, d’autant qu’elle commence seulement à faire ses pas auprès du grand public et qu’il n’existe pas encore beaucoup de contenu. Les limiter à une seule plateforme est donc contreproductif et Oculus a visiblement retenu la leçon.

Il faut dire que ces dernières semaines, Oculus avait défendu la position inverse notamment face à un dispositif qui permettait précisément de faire fonctionner des jeux commercialisés sur la boutique Oculus sur le HTC Vive par exemple. En toute logique, le projet Revive, le logiciel qui avait précisément pour intérêt d’outrepasser les verrous logiciels appliqués par DRM sur les jeux, a annoncé son arrêt.

>>> Lire : Casque VR : quel casque de réalité virtuelle choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire