Les fans de l’Oculus Rift veulent se faire rembourser

L’annonce du rachat du projet Oculus Rift par Facebook n’a pas manqué de faire réagir ces dernières heures. Après le développeur Markus Persson, qui avait annoncé qu’il annulait le projet de porter Minecraft sur l’appareil, ce sont désormais les fans qui ont financé le projet sur Kickstarter qui sont de plus en plus nombreux à demander un remboursement.

Voilà qui n’aura pas manqué de faire réagir les communautés qui s’étaient créées autour de cet appareil de réalité virtuelle. Sur la page Kickstarter de l’Oculus Rift, les fans ayant mis de l’argent dans le projet expriment en effet leur déception, mais aussi leur colère : « quelle décision décevante d’avoir vendu avant même d’avoir sorti votre premier produit dans le commerce », écrit l’un d’eux. « Je comprends que vous ayez besoin de plus d’argent pour créer un produit compétitif, mais Facebook ? Vous êtes sérieux ? », écrit un autre. « Sony, c’est à vous de jouer maintenant », écrit également un autre fan, faisant référence au projet Morpheus, le casque de réalité virtuelle annoncé tout récemment par le constructeur japonais, et qui pourrait sortir l’année prochaine sur PS4.

Pendant ce temps, Palmer Luckey, le créateur du concept d’Oculus Rift, s’explique sur le site Reddit. Il tente par exemple de mettre fin aux craintes des fans, notamment en expliquant que l’arrivée de Facebook dans l’équation ne changera pas grand-chose concrètement à la tenue du projet ni dans son résultat final : « Vous n’aurez pas l’obligation d’avoir un compte Facebook pour utiliser ou développer sur Oculus Rift », indique-t-il par exemple. Il explique également que cet investissement va permettre de « baisser considérablement le prix de vente du produit final » (les prototypes sont actuellement vendus 350 dollars), ou encore que cela leur permettra « d’embaucher toutes les personnes nécessaires » pour poursuivre le projet. Les fans ne semblent pas pour autant convaincus pour l’instant, ce qui ne surprend pas vraiment Palmer Luckey, qui affirme que « si vous êtes encore en colère dans un an, je serai très surpris ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire