Les enfants réparent des PC portables

L’OLPC, ce PC à 100 150 200 $ pour les pays pauvres, est solide, certes, mais reste un appareil qui peut être endommagé. Dans certains pays (dont le Nigeria), ce sont les enfants qui réparent les machines.

Pas d’exploitation

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’exploitation des enfants, mais bien plus. En fait, les enfants réparent leur propre machine, et c’est donc plus de la responsabilisation. L’OLPC (One Laptop Per Child, un PC portable par enfant) est un projet destiné à amener la technologie dans les pays moins civilisés. L’OLPC est fait pour être réparé facilement, avec des pièces accessibles (comme l’écran) et même des vis de rechange directement présentes dans le boîtier. Des cours sont organisés dans certaines écoles pour apprendre à réparer les OLPC et même des enfants de 5 ans seraient capables de réparer un OLPC (bien évidemment, ça dépend de la panne).

Notre analyse : Le projet, même s’il a des défauts comme celui d’amener l’informatique alors que certaines personnes manquent de choses bien plus nécessaires, semble au moins bien mené, avec des machines véritablement pensées pour un usage éducatif.