Olympus dévoile l'OM-D E-M5 Mk II, un hybride avec stabilisation 5 axes

Le nouveau boitier OM-D E-M5 Mk2 d'OlympusLe nouveau boitier OM-D E-M5 Mk2 d'OlympusUn an après la sortie de son OM-D E-M10, Olympus a dévoilé ce mercredi son nouvel appareil hybride, l’OM-D E-M5 Mark II, reprenant l’appareil sorti en 2012.

Il y a trois ans, Olympus lançait l’OM-D E-M5, un appareil reprenant les lignes classiques des anciens reflex de la marque japonaise. Trois ans après son lancement et après avoir relancé toute une gamme avec l’E-M1 et l’E-M10, Olympus revient encore une fois aux fondamentaux en dévoilant la nouvelle version de son boitier hybride : l’OM-D E-M5 Mark II.

Ce nouvel appareil photo hybride s’appuie sur un capteur micro 4/3 de 16 mégapixels et sur une stabilisation à cinq axes, identique à celle de l’E-M1. Grâce à la stabilisation, l’appareil est capable de délivrer des clichés d’une grande précision et d’améliorer la qualité de l’image jusqu’à fournir un cliché de 40 millions de pixels. L’appareil dispose également d’un écran LCD tactile et inclinable de 3 pouces affichant 1 million de pixels, mais aussi d’un viseur de 2,36 millions de pixels. Par ailleurs, le boitier est tropicalisé et affiche un poids de 417 grammes nu.  

En mode rafale, l’E-M5 Mk II peut monter jusqu’à une fréquence de 10 images par seconde avec la mise au point verrouillée. L’appareil peut également monter jusqu’à une vitesse d’obturation de 1/16000 seconde et une sensibilité de 256000 ISO. Enfin, le mode vidéo de l’OM-D E-M5 Mark II permet de capturer des séquences en Full HD jusqu’à 60 images par seconde.

L’appareil sera disponible dans le commerce fin février. Il sera disponible en version nue à 1099 euros, en kit avec un objectif 12-50 mm (f/3,5-5,6) à 1299 euros ou avec un objectif 14-50 mm (f/4,0-5,6) à 1499 euros.

Par ailleurs, Olympus a également dévoilé un objectif pour smartphone, baptisé l’Olympus Air. Celui-ci reprend le concept des objectifs QX-10 et QX-100 de Sony. Il propose un capteur Live MOS de 16 millions de pixels et fonctionne avec une application à installer sur un smartphone. L’Olympus Air ne sera cependant commercialisé dans un premier temps qu’au Japon.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire