OneDrive : la fête du slip (et du Go gratuit), c'est fini

Lancé il y a maintenant 3 ans, OneDrivea fait les beaux jours des amateurs de partage et de stockage en ligne. Au fil des ans, Microsoft n'a eu de cesse d'enrichir son offre, allant même jusqu'à proposer une offre illimitée. Cette époque est révolue : Microsoft vient d'annoncer une réduction drastique de ses différentes formules d'abonnements en matière d'espace de stockage. Et les utilisateurs, qui dépassent l'espace autorisé et qui ne prennent pas les mesures adéquates, se verront purement et simplement supprimer leur compte.

Microsoft justifie cette réduction par le fait qu'une minorité d'abonnés, qui ont souscrit à l'offre leur permettant de profiter d'un stockage illimité, dépassaient en fait les 75 To de données (donc chez Microsoft, l'illimité a bien une limite). L'éditeur de Redmond a également « découvert » que ces utilisateurs utilisaient OneDrive pour y stocker des sauvegardes de leur DVD. Scandale ! Microsoft souhaitant davantage se concentrer sur la qualité de service proposé par OneDrive plutôt que sur la quantité de Go disponibles, toutes les offres du Cloud se voient ainsi réduites :

  1. L'offre gratuite passe de 15 à seulement 5 Go. Exit aussi la fonction Bonus pour la pellicule, qui permet d'accéder à 15 Go supplémentaires pour la synchronisation de photos. En revanche, Microsoft ne précise rien sur les 10 Go supplémentaires de l'option Fidélité bonus (et accessibles aux anciens utilisateurs du service, à l'époque où celui-ci s'appelait encore Windows Live Folder et permettait d'avoir 25 Go à sa disposition). Il semble donc que les plus anciens comptes profiteront au final de 15 Go plutôt que 5 Go, mais cela reste à confirmer.
  2. L'offre en illimité est réduite à 1 To. Cette offre concerne les abonnés à Office 365 Famille, Office 365 Personnel ou Office 365 Université.
  3. Les offres à 100 Go et 200 Go disparaissent. Ne subsistera qu'un abonnement à 1,99 €/mois pour 50 Go, qui verra le jour début 2016.

La transition vers ces différentes nouvelles formules est progressive. Microsoft précise que tous les utilisateurs de OneDrive auront un an pour réduire leur volume de données. D'ici là, s'ils n'ont pas pris les mesures qui s'imposent, leur compte se verra verrouillé dans un premier temps, puis leurs données supprimées. Enfin, les utilisateurs qui profitent de l'offre gratuite et qui dépassent les 5 Go pourront demander un accès gratuit pour un an à l'offre Office 365 Personel, laquelle propose 1 To d'espace. Pour répondre à toutes les questions qui se posent, Microsoft a mis en ligne une FAQ détaillée.

Le service, qui pouvait faire face à des concurrents comme Dropbox ou Google Drive, vient donc de perdre l'un de ses principaux atouts. Certes, moins d'espace de stockage pour tous peut aussi signifier une meilleure bande passante et un meilleur temps d'accès à ses données (c'est l'un des griefs que l'on pouvait émettre à l'égard de OneDrive). Mais difficile de synchroniser ses photos et ses documents avec seulement 5 Go. Que Google et Mega se préparent : les utilisateurs déçus par OneDrive risquent d'arriver en masse.

Stockage en ligne gratuit : quel service choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Voila la preuve que le cloud n'est pas plus pérenne qu'un bon disque dur externe.
    ce genre de décision remet sérieusement en question l'avenir de ce genre de service.
    0
  • Stephan-de-Joomeo
    @grosrobert : difficile de parler de problème de pérennité ici en tous cas en ce qui concerne la conservation des données... c'est l'offre qui n'est pas pérenne à la rigueur.
    Reste que tous les acteurs du cloud n'ont pas la même approche que les grands groupes (dont l'objectif et généralement de créer du flux sur leur produit et de monétiser ensuite la captivité de leurs clients). Des solutions comme Joomeo ont construit leur offre et la développe sur un modèle payant clairement affiché ce qui permet de rendre le service viable et dynamique sur le long terme.
    0