L'Opel Insignia détecte les panneaux

Constructeur de la voiture de l’année 2009 alors que son groupe General Motors est au bord du dépôt de bilan, Opel a doté sa nouvelle Insignia d’avancées technologiques de toute première main.

Éclairage variable adaptatif

Première nouveauté de taille, la détection de panneaux de signalisation. C’est une caméra qui se charge de cela et affiche ainsi sur le tableau de bord l’interdiction de dépasser (signal sonore à l’appui) ou la limitation de vitesse. Ce système vient aussi suppléer le manquement de certains GPS dont la cartographie n’est pas à jour et pouvant induire en erreur le chauffeur sur ce point particulier.

La seconde nouveauté vient du système de projecteurs intelligents qui s’adapte aux situations de conduite. Un peu comme le mode Ai des appareils photo Panasonic, il reconnait l’environnement et adapte ses capacités à celui-ci. Ce sont ainsi neuf modes différents qui sont disponibles en fonction des situations, de l’éclairage des zones piétonnes aux routes de campagne en passant par les autoroutes ou par mauvais temps. Le faisceau se fait ainsi plus large ou étroit, plus court ou plus long.

Analyse en temps réel

Une batterie de capteur mesure la vitesse, le nombre de lacets, l’angle du volant ou encore la présence de pluie. Avec ses informations, le logiciel d’analyse décide du meilleur mode à adopter. Les projecteurs modifient ainsi directement leur comportement pour par exemple dévier leur faisceau de 15 degrés pour éclairer l’intérieur d’un virage.

L’une des prochaines étapes du système de reconnaissance des panneaux pourrait être la possibilité de le relier au limiteur de vitesse pour adapter automatiquement la voiture à la vitesse autorisée. Ce système est pour le moment en option sur ce modèle Insignia, Opel a fait savoir que d’autres modèles de sa gamme l’accueilleront bientôt.