Monopole : Microsoft répond à Opera

Comparatif Leopard VistaNous vous annoncions hier que l’éditeur Opera Software a déposé une plainte contre Microsoft devant la Commission Européenne à propos du monopole de son concurrent.

Aujourd’hui, Microsoft revient sur cette attaque, et répond à Opera.

La réponse de Microsoft

La firme de Redmond a tout simplement démenti avoir abusé de sa position dominante pour imposer Internet Explorer sur le marché des navigateurs. Selon Opera, le simple fait qu’Internet Explorer soit le seul navigateur proposé par défaut avec Windows depuis des années est déjà un abus de la part de Microsoft. C’est un avis que Microsoft ne partage pas de son côté.

« Nous pensons que l’inclusion d’un navigateur dans un système se fait au bénéfice du consommateur, et que les consommateurs comme les revendeurs sont libres de choisir le navigateur qu’ils veulent », a indiqué le géant des logiciels. « Internet Explorer fait partie de Windows depuis plus d’une décennie et supporte une grande partie des standards du Web. »

Notre avis : nul doute que Microsoft cherche à l’avance à se défendre d’une éventuelle décision de la Commission Européenne en sa défaveur. Il a déjà été obligé par le passé de sortir une version de Windows allégée de Windows Media Player, suite à une plainte similaire. Aujourd’hui, l’histoire pourrait bien se répéter avec Internet Explorer, mais Microsoft compte bien se faire entendre cette fois-ci.