Orange fait la guerre à l'iPhone pirate

L'iPhone d'AppleOrange a annoncé hier qu’il se réservait le droit de répliquer à toute commercialisation d’iPhone ne passant pas par son réseau commercial.

L’opérateur entend ainsi préserver l’exclusivité qu’il détient désormais sur la vente du téléphone vedette d’Apple.

Des commercialisations en pagaille

L’opérateur français tient en effet à répliquer aux opérations de commercialisation qui ont fleuri récemment aussi bien dans un supermarché Leclerc (« Un iPhone d’Apple en vente chez Leclerc ! ») que sur un site Internet (« L’iPhone déjà en vente en France ! »).

Procédures de justice envisagées

Face à ces vendeurs, Orange se réserve le droit « d’intenter toute procédure de justice » pour préserver le contrat qui le lit à Apple. « De telles pratiques vont à l’encontre de l’exclusivité concédée à Apple » ajoute l’opérateur.

L’analyse : Orange entend donc bel et bien faire respecter l’exclusivité qu’il a obtenue d’Apple. De cette manière, l’opérateur veut éviter les 20 à 25% d’iPhone débloqués qui ont trouvé preneur sur le marché américain (« Presque 25 % des iPhone sont désimlockés »).