De la musique illimitée chez Orange

orange mobile logoNous étions invités aujourd’hui à la conférence de presse donnée par Orange à l’occasion du lancement de sa nouvelle offre de téléchargement légal : Musique Max.

Il s’agit d’une offre disponible pour ses abonnés mobiles et ADSL, et qui permet notamment d’accéder à un très large catalogue musical en illimité pour 12 euros par mois. Décryptage de l’offre...

Encore et toujours des DRM...

Commençons par préciser que cette offre, qui sera lancée le 12 juin par Orange, ne sera disponible que pour les abonnés de la marque, qu’ils soient clients ADSL ou mobile. En effet, la particularité de cette offre est qu’elle permet de télécharger ses titres sur un ordinateur ou un mobile de la même manière, et ensuite de transférer ses titres entre les deux plateformes, voire vers un baladeur numérique compatible. Car en effet, et c’est encore le gros défaut de cette offre, celle-ci est soumise à des DRM Windows Media Player, notamment afin d’en contrôler la copie. Cela pose notamment le problème de rendre le service incompatible avec l’iPhone, qui dispose cependant déjà d’iTunes, fourni par Apple.

Une offre intéressante

Mais ce n’est pas la seule restriction de ce service. En effet, Orange annonce un catalogue de plus d’un million de titres, fourni par les quatre majors de la musique. Il est d’ailleurs amusant de constater que le dernier contrat a été signé avec Sony ce matin même, alors que nous étions encore en pleine conférence de presse. Toutefois, l’offre n’est que virtuellement illimitée, puisque l’internaute sera limité à 500 téléchargements par mois. Mentionnons toutefois que malgré leur DRM, les fichiers ne sont pas rendus inactifs lorsque l’utilisateur résilie son abonnement. Ainsi, un fichier acheté reste disponible en permanence, et peut être lu même après la fin de l’abonnement de 12 euros par mois.

Bien qu’elle s’avère encore assez verrouillée et qu’elle ne se débarrasse pas de tous les carcans de la musique numérique à l’heure actuelle, cette nouvelle offre d’Orange se montre toutefois assez intéressante, malgré l’omniprésence des DRM. Espérons que d’autres éditeurs emboîtent rapidement le pas d’Orange.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire