4G sur la bande 1800 MHz : Orange et SFR s'y mettent aussi

Bouygues Télécom n’est plus le seul opérateur à profiter de la 4G sur la bande des 1800 MHz. L’ARCEP a autorisé à son tour ses concurrents Orange et SFR à en faire de même, à partir du mois de mai 2016. Jusqu’alors, elle n’était utilisée, par ces opérateurs, que pour faire transiter la 2G. En passant progressivement les installations 2G existantes à la 4G, leurs couvertures réseau devraient rapidement s’accroitre.

Lire : L'Arcep dit oui à Bouygues pour transformer la 2G en 4G

Lors du lancement de la 4G en France, en 2013, Bouygues était parvenue à obtenir l’autorisation d’exploiter la bande des 1800 MHz. Il avait alors bénéficié d’une belle avance en terme de couverture, un véritable avantage commercial aux premières heures de la technologie et dans les mois qui ont suivi. Ses deux concurrents majeurs, Orange et SFR, concentraient quant à eux le déploiement sur les fréquences 800 MHz et 2 600 MHz.

En contrepartie, et au même titre que Bouygues Télécom, Orange et SFR devront céder une partie de leurs fréquences dans la bande des 1800MHz, qui iront étoffer le portefeuille de Free Mobile. Ce dernier n’a, pour rappel, aucune infrastructure 2G. Il utilise pour cela l’itinérance sur le réseau de son concurrent et ici partenaire, Orange. L’intérêt pour lui est de continuer à étendre son réseau 4G, puisqu’il a lui aussi reçu l’autorisation, depuis le 1 juillet 2015, d’exploiter la technologie sur la bande des 1800 MHz.

Lire : Free prépare la 4G 1800 MHz mais sa prochaine Freebox a du retard

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • queniart56
    désolé j'ai window 10 et j'ai gardé mon opéra car j'aime pas l'usine a gaz de chez window
    0