Pour la première fois, un ordinateur bat un champion au jeu de Go

Nombreux sont ceux qui se souviennent de l’exploit de Deep Blue, l’ordinateur d’IBM qui a battu le champion Garry Kasparov dans une partie d’échecs en 1997. Il faudra désormais compter AlphaGo parmi les programmes capables de surpasser l’humain dans un jeu de réflexion, puisque celui-ci vient de remporter une partie de Go contre Fan Hui, champion européen en titre du jeu.

D’origine chinoise, le jeu de Go consiste en un plateau de 361 cases que deux joueurs doivent conquérir en plaçant leurs pions, blancs ou noirs. Le vainqueur est le joueur qui a conquis le territoire le plus grand, après décompte des points. Si elles ne sont pas nécessairement complexes, les règles du jeu de Go sont très nombreuses, ce qui en fait un jeu assez long à apprendre et à maîtriser… sauf quand on est un programme informatique.

AlphaGo est donc parvenu à venir à bout d’un champion de la discipline, et de manière assez convaincante, puisqu’il a remporté la rencontre 5 manches à 0. Plus intéressant encore, en plus d’avoir un niveau digne des meilleurs mondiaux, le programme avait également sa propre façon de jouer : « le logiciel montre un jeu étonnamment mature, solide, patient, mais incisif quand il le faut », explique le japonais Motoki Noguchi, un des meilleurs joueurs au monde. La performance est impressionnante en comparaison de celle réalisée par Deep Blue il y a 19 ans, car le nombre de combinaisons possibles au jeu de Go est beaucoup plus élevé qu’aux échecs. AlphaGo a été conçu en partie par les chercheurs de Google DeepMind, entité du géant du Web spécialisée dans l’intelligence artificielle

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire