Les entreprises ne connaissent pas leurs ordinateurs

C’est en effet ce que révèle une étude qui vient d’être menée par Landesk qui montre que 64% des responsables informatiques interrogés dans le cadre de cette enquête reconnaissent que l’inventaire des ressources informatiques de leur entreprise est incomplet.

Ceci veut dire que des logiciels illégaux peuvent très bien exister au sein du parc informatique de l’entreprise, sans que les dirigeants soient au courant. Ce qui explique que si 85% des responsables affirment tenir une licence en bonne et du forme, seuls 48% d’entre eux se disent prêt à un audit de Microsoft.

« Cette enquête montre clairement que de nombreuses entreprises ne disposent pas d'un état précis de leurs équipements informatiques. Elle révèle également des méthodes archaïques pour dresser l'inventaire des équipements, d’où le manque de confiance des responsables informatiques en cas d'audits demandés par les éditeurs de logiciels. »