Des ordinateurs espions qui filment l'intimité de leurs utilisateurs

Sept entreprises américaines, dont l’activité principale consiste à louer des ordinateurs pour une durée limitée à leurs clients, font l’objet d’une enquête de la Federal Trade Commission (FTC). Elles sont accusées d’avoir utilisé les ordinateurs loués pour espionner la vie de leurs clients, et notamment leur activité sexuelle.


La FTC indique que ces entreprises auraient ainsi utilisé un spyware dans leurs ordinateurs, et ont ainsi recueilli « des images d’enfants et de personnes partiellement nues, et de couples ayant des relations sexuelles ». Elle estime que près de 420 000 locations d’ordinateurs aux États-Unis auraient fait l’objet d’un espionnage de ce genre.


Le spyware installé sur les machines, connu sous le nom de Detective Mode, se faisait très discret et était capable d’activer la Webcam n’importe quand sans que l’utilisateur en soit informé. Il pouvait également enregistrer les saisies sur le clavier et prendre des captures d’écran. Une fois l’ordinateur rendu après la location, l’exploitant n’avait plus qu’à fouiller le disque dur pour retrouver tout ce que le spyware avait pu enregistrer de la vie privée de ses clients, mais il pouvait également récupérer les données par Internet, puisque le spyware pouvait se connecter régulièrement pour transmettre ses trouvailles. 


Parmi les données volées, on trouve donc des photos et vidéos intimes, des mots de passe pour différents comptes, des dossiers médicaux ou encore des informations bancaires. La FTC indique toutefois qu’elle n’a pas de compétence pénale lorsqu’une de ses enquêtes dévoile des activités délictuelles. Elle va donc devoir transmettre ce dossier à la justice américaine.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire