Le P2P vu par l'Adami

Alors que des internautes sont attaqués en justice pour piratage, les artistes prennent position sur le peer-to-peer. L'Adami, société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes (comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d'orchestre, danseurs ... ), a mené l'enquête sur les conséquences économiques du peer-to-peer.

L'étude " Le peer-to-peer : un autre modèle économique " vient de paraître sur leur site. Avec de nombreuses données et pistes de reflexion pour éviter les idées reçues sur:

- l'histoire de la musique en ligne
- l'impact réel du P2P sur le marché du disque
- analyse des pratiques des consommateurs
- modèles économiques des réseaux P2P (Kazaa…)
- systèmes de protection DRM
- solutions économiques et juridiques


Etude complète en PDF, 2.37Mo

Site de l'Adami
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • adilelgh
    aller balancer aux majors du disque ceci : L'étude " Le peer-to-peer : un autre modèle économique " MDR alors qu'ils pensent que c'est plutôt du genre que le p2p est une source de pertes....


    :vomi:
    0
  • cheliel
    j'espére que grâce à eux et grâce à d'autres associations (ligue odebi par exemple), le debat sur le P2P va pouvoir enfin avancer et aboutir à un compromis concrêt.

    Toutefois je ne suis pas duppe. Dés qu'il s'agit d'argent c'est presque irresolvable comme probléme (malgrés les solutions concrêtes). :pfff: :pfff: :pfff:
    0
  • lindia
    sa ma l'air vachement intéréssant. Sans blague c'est bien pour un petit esprit en cour de construction comme le mien c'est intéréssant de savoir des choses comme sa..... IL NE ME MANIPULERONS PAS !!!! mouahahhahahaha!!!!
    oupss.....
    0