Le paiement mobile : une réalité en Belgique

Logo m-banxafe Banksys, la société qui gère le réseau Bancontact en Belgique (une solution de paiement par carte dans les magasins) propose maintenant m-banxafe, un système de paiement pas GSM.

Plus besoin d’argent liquide

Le système permet plusieurs choses, dont la plus importante est bien évidemment de payer un achat. Le commerçant doit amorcer le paiement, le client reçoit un SMS, valide l’achat avec son code (équivalent à celui de sa carte bancaire) et le paiement s’effectue. Tout est sécurisé, et l’utilisation du service nécessite une carte SIM compatible avec la fonction m-banxafe. Les trois opérateurs belges proposent le changement de carte SIM gratuitement (une partie des clients Mobistar ont déjà des cartes compatibles). Attention, la fonction a un coût : 0,25 € par transaction pour le client et 0,49 € pour le commerçant.

D’autres fonctions possibles

D’autres fonctions utiles sont aussi annoncées, en plus du paiement. On peut par exemple obtenir le solde de son compte bancaire (0,25 €) ou bien obtenir le détail de la dernière transaction effectuée (0,25 €). Enfin, les possesseurs de cartes prépayées (nombreux en Belgique) peuvent acheter du crédit d’appel directement depuis le téléphone.

En France, on s’oriente plus vers le NFC

En France, les opérateurs s’orientent vers la technologie NFC (Near Field Contact) qui permet d’envoyer des données et d’effectuer des paiements en passant le téléphone devant une borne adaptée. Même si la technologie dispose de beaucoup plus de possibilités, elle a le défaut de nécessiter un appareil spécifique, alors que la technologie m-banxafe fonctionne avec n’importe quel téléphone.