Palm pas encore Pre pour le succès

Palm a joué gros en sortant son Pre, présenté comme le téléphone de la dernière chance pour le constructeur. Après des débuts satisfaisants, il semblerait que la société doive réduire la voilure en terme de production.

Retard pour le nouvel Eos ?

Aux débuts de sa commercialisation, le Pre avait été vendu entre 50 000 et 100 000 exemplaires en trois jours selon les estimations des analystes. Un bon début suivi de 200 000 ventes en juin. Mais le mois de juillet a été bien plus cruel pour Palm, les ventes ayant tout simplement baissé de moitié. Une bonne raison pour le constructeur de décider d’un ralentissement de sa production.

Si l’été n’est pas très propice en terme de vente de matériel, cette importante baisse laisse toutefois présager du pire pour la société qui pourrait même repousser le lancement de son nouveau modèle Eos selon les analystes de Morgan Joseph. Pour Palm, il devient donc désormais urgent de commercialiser son téléphone hors des États-Unis. Son arrivée en Europe est prévue pour le moment en Grande-Bretagne, Irlande et Allemagne avant la fin de l’année.